Financements versus indépendance



  • Une question facile : que sommes-nous prêts à céder pour obtenir un financement du réseau ?



  • Du temps sûrement...



  • Rien ! c'est comme cela qu'on est respecté.
    Le financement sert à accomplir l'objet social, il est au service du projet.
    C'est pour cela qu'il faut d'abord des projets, et parfois même certains projets n'ont pas besoins de financement.



  • Salut les amis,

    Je serais plutôt de l'avis de Antony, mais c'est tout de même une position absolutiste. Il y a des domaines où on peut être plus souple, tels que les collaborations avec d'autre organismes, notamment du domaine altruiste ou de l'éducation. Il y a aussi des activités gagnantes gagnantes comme la mise en relation de fablabs avec des entités du domaine de la recherche, de l'industrie... la liste peut être longue.

    Mais de mon point de vue, notre intégrité et le respect qui en découlera sont prioritaires.

    Mes 2 centimes,
    Alexis



  • Bonjour à tous,

    Juste une petite remarque, en tant que coordinateur du FabLab Festival. Le Festival est gratuit pour le public et pour les FabLabs français et étrangers. Le financement est assuré uniquement par les partenaires, qui sont en grande partie des sociétés privées, plus quelques deniers publics via Toulouse Métropole ou la Région. Je n'ai pas le sentiment que nous y perdions notre âme, ni que les concessions faites soient si importantes. Cela permet de nous réunir pendant un moment convivial, aux publics d'apprendre à faire et de faire venir des conférenciers internationaux ! Cela donne aussi un coup de zoom sur les FabLabs grâce aux médias qui relaient l’événement et cela crée une dynamique fabuleuse. Cette année, nous recevrons des délégations de 7 pays africains. Cela nous donne une responsabilité que nous devons assumer. Alors financement extérieur = 3 fois OUI!



  • Claude,

    Le sponsoring c'est bien, surtout lors ce qu'il s'agit de l'organisation d'événements importants, et surtout quand cela permet d'inviter des gens qui sans cela ne pourraient venir, ce qui serait bien triste.

    À mon sens, le sponsoring peut être un outil utile au financement de certaines opérations que pourrait initier le Réseau (Antony ne dit pas autre chose). Mais je pense que le fonctionnement courant de celui-ci ne devrait pas dépendre du sponsoring. Peut-être un mécénat discret serait plus approprié, et plutôt vu seulement comme un moyen d'arrondir les fins de mois. Je ne voudrai pas voir la chasse aux sponsors devenir le business plan (et principale activité) du Réseau, sans compter le placardage de logos en tout genre qui en découlerait.

    En fait c'est juste une question de nuance...

    Et puisqu'on parle monnaie, j'ajouterai bien une petite valeur à l'intégrité et le respect : la sobriété.

    Et zou !
    Alexis


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.