Fablab en périscolaire : une expérience



  • Salut les gens.

    A la Fabrique d'Objets Libres nous sommes sur un gros contrat pour septembre 2016 : 30 séances dans un collège (groupes de 14/15ans). L'objectif est de faire en périscolaire (de 15h à 17h) une fois par semaine le développement d'un projet (le bon vieux classique "de l'idée à l'objet") avec un coté réflexion sur l'usage, à qui cet objet va servir, etc. On déplacera les machines sur place (camion équipé avec tous le barda habituel : découpe laser, 3D, électronique, etc) donc il y aura beaucoup de "faire".

    Il me semble que ça peut servir à d'autres labs de savoir comment on va organiser tout ça. Aussi on pourrais partager ici d'autres expériences sur le périscolaire.

    Je vous donne les idées que nous avons eues pendant la réunion avec l'équipe du collège en question (ce matin, c'est tout frais)

    • S1 On commence par une démo des machines, les collégiens vont fabriquer des goodies (lunettes, porte téléphone, petits trucs comme ça) pour manipuler un peu et se rendre compte ce qu'il est possible de faire.
    • S2 Ensuite on enchaine par une séance de créativité (je ne sais pas encore sous quelle forme) ou les collégiens vont faire une présentation de leurs projet, avec des questions de leurs collègues, un début d'idée sur la réalisation.
    • De là, en groupe ou seul (ça reste à définir) les jeunes bossent par itération sur leur projet. Le but est d’être dans le concret assez vite (faire des choses au fur et à mesure, tester, faire, refaire, etc) la encore, une séance type reste à définir.
    • Tout au long, chaque projet sera documenté. Un appareil photo sera à disposition, voire un système genre cube média (je sais pas trop) ou le collégien prend une photo et fais un rapide descriptif. L'objectif est que chaque projet ait un journal de bord.
    • A la fin du semestre (environ 13 séances) une restitution sera faite.

    Je pense pouvoir rajouter des choses. Une petite vidéo ou chaque collégien présente son objet fini, faire de temps en temps en début de séance une démo d'un objet que je ramène du fablab histoire de poser une ambiance "il se passe des trucs".

    J'ai plusieurs questions.
    Déjà les logiciels qu'ils vont utiliser. je pensais partir sur inkscape / sketchup et ardublock mais si vous avez des idées, je suis preneur. Pour l'usage des machines, je serais la pour les aider.
    Au niveau de la séance de créativité, je pense partir sur quelque chose d'assez ludique. Vous avez des exemples ?

    Si vous avez des retours d'expérience sur quelque chose de similaire, je suis preneur bien sur.

    Je vous tiendrais au courant de l'avancée de la chose.

    Dimitri


  • administrators

    Salut Dimitri,

    Vaste sujet...

    Il y a probablement 2 ou 3 trucs à tirer de ce que Nybi.cc avait fait pour la fête de la science 2013, en particulier en ce qui concerne la CSG. Nous avions commencé par des calques en 2D avant de passer à la 3D.
    Même les primaires s'étaient vite mis à OpenSCAD (même si personnellement j’utiliserai plutôt IceSL maintenant).

    Avec mes enfants, je leur fais utiliser un programme (libre) de mon cru pour faire simplement des trucs 3D non-CSG : FabInPocket. Cela permet de faire de l'impression 3D sans maîtriser encore de logiciel 3D. On peut ainsi facilement faire des accroches personnalisées pour les élastiques type Rainbom Loom ® ou d'autres animaux étranges...

    a+



  • Bonjour,

    Pour ma part j'ai eu quelques expériences en temps périscolaire, mais avec des plus jeunes (CP - CM2) et sur une durée de 7 séances d'une heure. J'ai donc fait que de la conception d'objet en 3D en utilisant la web app 3DSlash. Par exemple nous avons réalisé une catapulte, ou une ville en assemblant des modules en puzzle. Cela très bien pris, et très vite les enfants ont réalisé leur propre création. Succès assuré ! Après il faut bien gérer le temps d'impression (nous ne disposons que d'une imprimante).

    Yoann



  • Salut Dimitri,

    Super démarche :)
    Connais-tu le Kids Hack Day?
    Ils ont une démarche interessante d'auto formation et nous nous sommes inspirés des strawbees pour faire des ateliers avec enfants qui avaient bien fonctionné lors d'un OBC.

    Bon courage!
    Cédric


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.