Retours sur FAB13 / Observations sur FAB14



  • Bonsoir à chacun,

    Pour ceux d'entre nous que je ne connais pas encore, je suis romain di vozzo, je dirige et manage le Fablab Digiscope, sur le Campus Paris-Saclay.

    Je ne vous expose pas tout mon parcours dans ce riche milieu qu'est celui des fablabs, mais pour celles et ceux qui souhaitent savoir de quelle place je parle, voici ma bio.

    Je suis revenu du Chili hier, où j'ai participé au FAB13. Cela a été ma quatrième FAB Conference.

    A la suite de cet événement, j'ai quelques observations à partager avec les membres du Réseau Français des Fablabs, dont je fais moi aussi partie.

    1-Je commence par un regret: L'absence des membres du réseaux français sur l'événement FAB13. Nous sommes le second pays en nombre de fablabs dans le monde (151), et nous n'étions une quinzaine de français sur place. Je sais que le Chili n'est pas la porte à côté, que ce type de déplacement revient cher, mais j'espérais vraiment que les français viendraient "récupérer la flamme" pour la ramener en France, pour discuter avec l'équipe chilienne de la difficulté de recevoir une FAB conférence dans son pays, notamment. Pour observer aussi le format particulier de cette conférence afin de le reproduire au mieux et y apporter notre approche culturelle française pour la prochaine édition. Le réseau français était donc trop faiblement représenté à FAB13. Mais je crois que j'avais la même impression à Shenzhen, l'an dernier.

    2-L'opportunité d'organiser une FAB Conférence - comme celle que Toulouse et Paris et les membres du réseau français vont accueillir en 2018: FAB14 - n'est pas donnée n'importe quand et à n'importe qui par la Fab Foundation. L'attribution de l'organisation de cet événement résulte de l'activité visible du réseau français dans sa globalité et de la capacité de ce dernier à faire émerger des figures qui le portent (des fablabs, des femmes et des hommes). A 1 an de la tenue de cette conférence en France, il est essentiel que les fablabs français s'alignent maintenant sur la programmation proposée par les organisateurs de FAB14 ces derniers jours, au Chili. Si cela n'est pas déjà fait, j'invite les organisateurs de FAB14 à partager leur contenus en détail avec le RFF dès que possible, car le temps presse. Ceux qui souhaitent participer doivent s'organiser maintenant

    3-Sur l'absence de connection des fablabs français avec les cercles internationaux des fablabs: FAB14 représente une opportunité rare de connaître nos homologues du monde entier, leurs pratiques, leurs visions des fablabs, etc. Mais c'est aussi l'opportunité pour nous de partager nos expériences, nos usages, notre manière disons "française" de pratiquer les fablabs. Cette année 2017/2018 est donc l'occasion de ramifier, et d'étendre vos réseaux de collaboration (formelle ou informelle) au delà de nos frontières, vers les 1186 fablabs du monde. N'hésitez pas à inviter des personnes de fablabs étrangers que vous ne connaissez pas dans vos lieux, à offrir le gîte et le couvert si vous le pouvez. L'intérêt de proposer une FAB Conference distribuée sur tout le pays est de permettre aux visiteurs locaux de prendre racine dans vos fablabs et aux visiteurs internationaux de tisser des liens avec vos écosystèmes .

    4-Sur l'accueil des programmes d'éducation distribuée type Fab Academy, Bio Academy, Fabricademy dans les fablabs français: La participation au réseau international ne réside plus dans la création de fablabs sur notre territoire. La participation au réseau international des fablabs se fait mieux par l'accueil de contenus pédagogiques innovant et attractifs pour attirer de nouveaux publics dans nos fablabs. Toutes les personnes qui ont suivi ces formations vous dirons que ces cursus vous connectent au réseau international intrinsèquement. J'aimerais que nous soyons beaucoup plus à les suivre pour ensuite les proposer dans nos fablabs. Pour informations, ces 3 programmes existent sur notre territoire..

    5-Pour les fablabs qui participeront à l'événement en région, ce sera le moment de vous connecter au canal 1 du MCU-MIT des fablabs ou à un autre système de vidéoconférence pour montrer que vous participez à l'événement. Il vous suffit d'avoir une webcam, un ordinateur et un écran pour le faire. Plusieurs client sip gratuit vous permettrons de faire ça. Répétez ces connexions bien à l'avance, l'informatique est l'un des trucs les plus instables qu'on connaisse (ça marche souvent pas bien quand on besoin que ça marche).

    6-FabCity: Ce projet n'est pas des moindres. En plaçant FAB14 sous l'égide de la notion de Résilience, les 2 équipes qui ont présenté la candidature de la France pour FAB14 ont certainement rencontré vos propres aspirations, où que vous vous trouviez. Chacun d'entre nous a une année pour amener les maires de France à se mobiliser pour le déploiement d'un modèle de ville résiliente. Les maires de Paris et de Toulouse se sont engagés, et si nous oeuvrons chaque jours pour développer un réseau distribué de fablabs, il me semble que nous pouvons nous mobiliser d'avantage pour inscrire une dizaine de villes/villages de plus sur la liste des villes engagées dans le compte-à-rebourg de la Fab City. Documentez-vous précisément avant d'en parler, c'est plus complexe qu'il n'y parait.

    Bon été à tous,
    romain di vozzo



  • Bonjour Romain,
    je finalise un compte rendu que je vais transmettre sous peu au réseau, j'ai personnellement du mal à retoucher terre, avec toutes la paperasse que tu imagines.
    Toutefois, je partage pleinement tes observations.
    Il nous reste 1 an, et 1 an ce n'est pas beaucoup. Alors il est temps de s'y mettre, ... tous ensemble.

    A bientôt,

    Joris


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.