Ateliers robotique mobiles à destination des jeunes migrants



  • Bonjour,
    Il s'agit d'une initiative personnelle que je commence avec l'aide d'une association mais strictement en mon nom personnel à ce stade (je n'engage en rien ladite association). Je m'apuie sur des plates-formes MakeBlock (base Arduino) déjà largement utilisées par les collèges.

    Ma question : quels types d'échanges et de coopération puis-je envisager avec les FabLabs ? Une fois développée, cette initiative peut-elle elle-même devenir un FabLab ?

    A noter : à partir de cette base, on peut faire de l'électronique, de la mécanique, de la phyqique et surtout....bricoler.

    Toutes les remarques sont les bienvenues,
    Bertrand Cayzac



  • quels types d'échanges et de coopération puis-je envisager avec les FabLabs ?

    Je ne peux pas parler pour les FabLabs en général, mais j’imagine que vous pouvez déjà trouver un toit, une table et des chaises pour faire les ateliers, et de l’aide pour produire le matériel pédagogique nécessaire.

    Une fois développée, cette initiative peut-elle elle-même devenir un FabLab ?

    Oui et non, je crois que c’est comme si vous construisiez une voiture et que vous demandiez si elle pourra devenir un garage. L’initiative trouvera naturellement sa place au sein des différentes activités d’un FabLab 🙂



  • Bonjour, Merci beaucoup! Je vous prie de m'excuser pour cette réponse tardive je m'attendais à des mails et je ne pensais pas à revenir dans la discussion.

    Je vais essayer de contacter directement un fablab sur paris pour organiser un atelier. La question (que je leur poserai) c'est cette de savoir si je peux amener mes "apprenants".
    Je comprends bien votre réponse n°2 mais l'idée d'animer, à terme, un "garage" ne me déplaît pas 🙂


 


Creative Commons License Sauf mention contraire des auteurs, le contenu des échanges est partagé
sous licence internationale Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0.